Religion & Sacrifices

Les Mayas étaient une civilisation polythéiste, ce qui veut dire qu’ils vénéraient plusieurs dieux chacun associé à différents éléments de la nature et aux différentes activités humaines.  Les principaux dieux des Mayas étaient Itzamna, Kinich Ahau, Ixchel, Chac, HanHau ou Ah Puch, Ah Katun, Yum Kaax et Ek Chuah.

Itzamna

Itzamna

Itzamna est le dieu suprême ayant créé l’univers. C’est également de lui que viennent les connaissances en agriculture, en écriture et en astronomie. Il était généralement représenté sous la forme d’un monstre cosmique en forme de serpent-crocodile qui, une fois sur terre, devienait un vieil homme.

Kinich Ahau

Kinich Ahau

Kinich Ahau est le soleil du jour ayant deux yeux qui louchent. À la tombée de la nuit, il se transforme en jaguar.

Ixchel (à gauche) et Itzamna

Ixchel (à gauche) et Itzamna

Ixchel est la déesse de la maternité et de la lune et est associée à l’eau. Représentée par une vieille dame, elle protège les femmes et patronne le tissage. Elle peut également se présenter sous un aspect malveillant et être responsable des destructions, des inondations et des tempêtes tropicales.

Chac

Chac

Chac est le dieu de la pluie, du tonnerre et des éclairs. Il a un nez crochu et est responsable du succès des cultures, des inondations et des sécheresses.

Ah Puch

Ah Puch

Han Hau aussi appelé Ah Puch est le dieu de la mort prenant la forme  d’un squelette ou d’un cadavre en décomposition.

Ah Puch

Ah Katun

Ah Katun, lui, était le dieu de la guerre et était souvent représenté avec une torche à la main et s’apprête à brûler une maison. De plus, il avait une tache noire autour d’un de ses yeux. Il était souvent associé à Ah Puch.

Yum Kaax

Yum Kaax

Yum Kaax est le dieu de la végétation et des principaux animaux que les Mayas chassaient. Les Mayas disaient de lui qu’il apparaissait pendant la chasse en chantant une chanson qui garantissait le succès aux chasseurs.

Ek Chuah

Ek Chuah

Ek Chuah est le dieu de la prospérité, des marchands et du cacao. Il est représenté avec la lèvre inférieure pendante et un sac de marchandises sur le dos. Parfois il avait une lance à la main, car les marchands devaient savoir se défendre lors de leurs voyages d’affaires.

Votan

Votan

 

Votan est le dieu de la terre et des tambour, il est selon la légende un humain déifié.

Plusieurs cérémonies religieuses étaient organisées pour rendre hommage aux différents dieux. Chaque cérémonie comprenait généralement une procession lors de laquelle prêtres et fidèles suivaient un chemin en effectuant des arrêts à  certains endroits symboliques pour réciter des prières, chanter, danser, jouer de la musique et faire des offrandes. Pour plaire aux dieux, les Mayas faisaient des jeûnes et  suivaient des périodes d’abstinence. Les rois, eux, faisaient des autosacrifices, se résumant par des saignées du lobe d’oreille et se transperçaient la langue. Leur sang était recueilli sur du tissu puis brulé en offrande aux dieux. Plus la douleur était grande, plus l’acte était considéré comme ayant une plus grande  valeur aux yeux des dieux. Des sacrifices humains ou bestiaux étaient également effectués. Les humains étaient des hommes, des femmes ou même des enfants, souvent décapités par un prête qui les assommait, leur tranchait la tête et leur arrachait le cœur. Mis à part les sacrifices humains, différents rituels étaient effectués. On fumait le Copal, une sorte de résine, car les Mayas croyaient que la fumée allait véhiculer au ciel les prières et offrandes aux dieux. Des bains de vapeur, en signe de purification, étaient  également de coutume.

Les funérailles étaient un rite important pour cette civilisation. Les plus riches défunts portaient de beaux vêtements et étaient parés de bijoux, avaient un masque leur recouvrant le visage et reposaient dans un sarcophage entouré d’offrandes. Les gens du peuple, eux, étaient enroulés dans un tissu et enterrés sous leur maison ou dans leur cour. La famille plaçait quelques grains de maïs ou perles vertes, des figurines et des outils en argile avec le mort.

Cenoté de Chichen Itza, plusieurs ossements humains y ont été retrouvé ainsi que des bijoux en jade. La légende raconte que les sacrifices s'effectuaient le matin et que si la victime survivait jusqu'à midi, elle était repêchée et ses paroles étaient écoutées par les prêtes comme prédiction.

Cenoté de Chichen Itza, plusieurs ossements humains y ont été retrouvés ainsi que des bijoux en jade. La légende raconte que les sacrifices s’effectuaient le matin et que si la victime survivait jusqu’à midi, elle était repêchée et ses paroles étaient considérées par les prêtres comme  des prédictions.

Les Mayas avaient de nombreux symboles religieux. Tout d’abord, ils sculptaient des objets en silex ou en obsidienne représentant des personnages de profil, des animaux ou des motifs. Ceux-ci étaient placés dans des sépultures et utilisés comme offrandes. Ensuite, le jade évoquait pour eux l’eau et la végétation en plus d’être un symbole de fertilité et de vie. Finalement, le rouge était la couleur sacrée de l’orient et du soleil levant et puisqu’elle évoquait le sang, elle était associée  à la couleur de la vie.

Publicités

5 réflexions sur “Religion & Sacrifices

  1. Les dieux c’est toujours fascinant d’en parler.Les gens ont toujours besoin de croire à quelques chose.
    Très bien structuré .J’ai apprécié les images.

  2. Françoise lepine à tout a fait raison, les dieux sa déchire. Moi je suis tombé dessus par hasard, mais étant un fan de sacrifice humain, cet article ne pouvait que m’intéresser ! Les dieux Mayas c’est le pied.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s