Agriculture & Alimentation

Comme toute civilisation, les Mayas devaient subvenir à leur besoin alimentaire. Ces derniers utilisaient surtout l’agriculture pour y parvenir.

Tout d’abord, les Mayas ont commencé par la culture du maïs, de l’haricot et de la calebasse. Au fils du temps, le chili, divers cucurbitacées et végétaux non-comestibles comme le  coton vont s’ajouter. Le maïs était un aliment récurant dans leur alimentation, car il se mangeait grillé sur une pierre brûlante et était la base de la pâte utilisée pour former une tortillas dans laquelle ils mettaient de la viande, de la purée d’haricots, des piments écrasés ou des filets de poissons. Ces tortillas et tamal constituaient 60 % des calories quotidiennes d’un maya. Papayes, noix de cocos, goyaves et bananes étaient également cultivées dépendamment du territoire. La sylviculture était également pratiquée, c’est-à-dire qu’ils cultivaient des plantes comme le brosimum dans leurs endroits naturels. Des plantes médicinales comme les fleurs d’oranger utilisées pour calmer les tensions, l’eucalyptus pour soulager la toux, la mélisse officinale pour relaxer les muscles étaient aussi cultivées dans les potagers de chaque maison parmi les épices et certains aliments.

Par la suite, le cacao était symbolique pour les mayas. Appelé « ka-ka-wa », il servait principalement à constituer le breuvage des dieux. Ce dernier devait être bu dans un gobelet comportant des hiéroglyphes sacrés qui indiquaient si le cacao utilisé était amer, sucré, fruité ou mélangé à de la pâte de maïs. Cette boisson se buvait dans les réceptions officielles, les noces ainsi que les rituels et avait une grande valeur marchande. Le cacao se retrouvait dans les citées mayas sur la côte du pacifique, au nord du Belize et dans les basses terres du Tabasco.Une autre boisson populaire était la sève de maguew (agave) qui formait une boisson alcoolisée que les mayas pouvaient consommer qu’à l’âge raisonnable de 70 ans!

La chasse permettait aux Mayas de compléter leur alimentation. Il utilisait une sarbacane pour tuer les oiseaux comme les perdrix et cailles ou des javelots pour les plus gros gibier (singes, cerfs, lapins, pécaris, tatous et tapirs) ou encore des collets pour piéger les animaux durant la nuit. La pêche avec des filets ou des lignes à hameçon ainsi que l’élevage de dindons et de chiens bien dodus et sans poil était également pratiquée.

Pour ce qui est des techniques d’agriculture, ils utilisaient des engrais de matières fécales composés d’excréments humains et bestiaux. Les Mayas ont réussi à développer un système d’irrigation assez efficace qui consistait à détourner les cours d’eau à proximité et créer des réservoirs. Cette eau était distribuée à travers des terrasses simples étagées autour d’une colline. Des terrasses de champs naturels irriguées par des canaux jusqu’aux pieds des versants abruptes qui gardaient en réserve l’eau descendante étaient également utilisées. La terre cultivable était divisée en parcelles et chacune d’entre elles pouvait être cultivée pendant trois ans mais devait être en jachère (non cultivé) pendant cinq ans afin de laisser la végétation repousser. Avant d’être cultivé, chaque parcelle de terre était brûlée avant la saison des pluies afin que les cendres entrent dans la terre et agissent comme engrais. Les terres qui allaient être cultivées étaient bénies pas des invocations et des encensements à leur quatre coins. Tout ce procédé se nomme l’agriculture sur Milpa.

Système de Milpa (Culture et Jachère)

Système de Milpa (Culture et Jachère)

Une réflexion sur “Agriculture & Alimentation

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s